L’ex-présidente sud-coréenne Park Geun-hye condamnée à 24 ans de prison pour corruption

L’ex-présidente sud-coréenne Park Geun-hye a été jugée coupable d’abus de pouvoir, de corruption et de coercition par un tribunal de Séoul dans le procès du retentissant scandale à l’origine de sa destitution. Elle a été condamnée à 24 ans de prison.

« L’accusée est coupable d’abus de pouvoir”, a déclaré le juge Kim Se-yoon, en affirmant notamment que l’ex-présidente avait contraint des entreprises sud-coréennes à verser 77,4 milliards de wons (59 millions d’euros) à deux fondations contrôlées par sa confidente de l’ombre et “amie de 40 ans », Choi Soon-sil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 12 =